Château du Haut-Kœnigsbourg – Ruines autour du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list » variation= »steelblue »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »540″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Vue sur le donjon

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list » variation= »steelblue »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »539,538″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Vue sur la plaine rhénane

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »537,535″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Le jardin supérieur

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »536″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – La cour intérieure du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »533,532,534″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Entrée du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »531″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Colmar – Les canaux

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Colmar[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]C[/dropcap2]olmar est une ville française, la préfecture du département du Haut-Rhin de la région Alsace. Troisième ville de la région après Strasbourg et Mulhouse par sa population, son aire urbaine dépasse les 115 000 habitants.
Colmar est une ancienne ville de la Décapole (créée en 1354), la ligue des dix villes libres alsaciennes faisant alors partie du Saint-Empire romain germanique.
La situation de Colmar, au centre du vignoble alsacien et proche du piémont vosgien, et son climat particulier propice à la culture de la vigne, lui vaut le surnom de « capitale des vins d’Alsace ». Au Moyen Âge, le vin alsacien était déjà l’un des plus prisés d’Europe.
Elle possède un des musée des beaux-arts les plus visités de France, le musée d’Unterlinden qui abrite le retable d’Issenheim. Également dans le domaine culturel, Colmar est la ville natale du créateur de la statue de la Liberté à New York, Auguste Bartholdi et de Jean-Jacques Waltz, plus connu sous le nom de Hansi.
La Lauch et ses affluents (le Brennbaechlein, le Muhlbach, le Sinnbach, le Gerberbach et la Thur) irriguent de nombreux quartiers de Colmar.
Elle est classée ville fleurie « quatre fleurs » depuis 1984 et a obtenu à de nombreuses reprises depuis 1996 le Grand Prix national du fleurissement.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Colmar de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »304″ disable= »map » headerlegend= »de Colmar »]

Eguisheim – Place de l’église

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Eguisheim[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]E[/dropcap2]guisheim est une commune française située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace.
Eguisheim, berceau du vignoble alsacien de 1611 habitants, est appuyé à de douces collines plantées de vignes. Situé à une altitude de 210 mètres, au coeur de l’Alsace, ce village viticole déploie les 339 hectares de son terroir à 5 kilomètres de Colmar et à proximité de Strasbourg, Fribourg et Bâle, capitales européennes. Ville natale du Pape Saint Léon IX, Eguisheim jouit d’une réputation mondiale.
Ville fortifiée dès 1257, Eguisheim est fier de ses pittoresques ruelles concentriques aux maisons à colombages richement fleuries. Seize cours dîmières, des fontaines, une église ainsi que des orgues Callinet contribuent à la personnalité historique du village.
L’église paroissiale est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul. Remaniée en style gothique en 1220, il ne subsiste plus que le clocher de l’ancienne église romane. La charpente du clocher du 14ème siècle soutient quatre cloches dont la plus importante provient de l’Abbaye de Marbach. Le portail de l’église abrite une sculpture en bois polychrome dite « Vierge Ouvrante ». Cette oeuvre des 13ème et 14ème siècles est l’unique exemplaire de ce type en Alsace, avec celle de Kaysersberg.
Le Château Bas d’Eguisheim, sur la place Saint-Léon, est adossé à une enceinte octogonale caractéristique du 13ème siècle, constituée de pierres à bossage.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eguisheim de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »307″ disable= »map » headerlegend= »de Eguisheim »]

Eguisheim – La vieille ville

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Eguisheim[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]E[/dropcap2]guisheim est une commune française située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace.
Eguisheim, berceau du vignoble alsacien de 1611 habitants, est appuyé à de douces collines plantées de vignes. Situé à une altitude de 210 mètres, au coeur de l’Alsace, ce village viticole déploie les 339 hectares de son terroir à 5 kilomètres de Colmar et à proximité de Strasbourg, Fribourg et Bâle, capitales européennes. Ville natale du Pape Saint Léon IX, Eguisheim jouit d’une réputation mondiale.
Ville fortifiée dès 1257, Eguisheim est fier de ses pittoresques ruelles concentriques aux maisons à colombages richement fleuries. Seize cours dîmières, des fontaines, une église ainsi que des orgues Callinet contribuent à la personnalité historique du village.
L’église paroissiale est dédiée à Saint-Pierre et Saint-Paul. Remaniée en style gothique en 1220, il ne subsiste plus que le clocher de l’ancienne église romane. La charpente du clocher du 14ème siècle soutient quatre cloches dont la plus importante provient de l’Abbaye de Marbach. Le portail de l’église abrite une sculpture en bois polychrome dite « Vierge Ouvrante ». Cette oeuvre des 13ème et 14ème siècles est l’unique exemplaire de ce type en Alsace, avec celle de Kaysersberg.
Le Château Bas d’Eguisheim, sur la place Saint-Léon, est adossé à une enceinte octogonale caractéristique du 13ème siècle, constituée de pierres à bossage.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Eguisheim de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »306,305″ disable= »map » headerlegend= »de Eguisheim »]

Ribeauvillé – La Grand Rue

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Ribeauvillé[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]ibeauvillé (Rappschwihr en alsacien, Rappoltsweiler en allemand) est une commune française, située dans le département du Haut-Rhin et la région Alsace.
Outre ses rues d’architecture médiévale, ses châteaux et autres nombreuses attraction patrimoniale, Ribeauvillé sait attirer de nombreux touristes par ses activités festives qui mobilisent la ville entière tout au long de l’année. Ainsi avec la fête du kougelhopf au courant du mois de juin, sa fête du vin durant le mois de juillet, la fête des ménétriers le premier dimanche de septembre, et son célèbre marché de Noël médiéval, Ribeauvillé assure à ses visiteurs un séjour agréable et plein de découvertes.
Ribeauvillé, qui se situe au beau milieu du vignoble alsacien, est renommé pour ses grands crus en vins blancs et son pinot-noir ; de nombreux viticulteurs assurent un dynamisme économique et commercial soutenu.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ribeauvillé de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »308″ disable= »map » headerlegend= »de Ribeauvillé »]