Sète – Sète de nuit

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Sète[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]ète (en occitan Seta) est une commune française située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Par sa population, Sète est la 152e commune de France, et la troisième de l’Hérault.
Sète est une ville très touristique, notamment durant la période estivale connue principalement pour son port de pèche. Appelée « l’île singulière » (expression due à Paul Valéry), Sète a vu naître des artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, Pierre Nocca, ou les frères Di Rosa.
[dropcap2 variation= »steelblue »]H[/dropcap2]aut de 183 m, le belvédère de Saint Clair, offre un panorama exceptionnel sur la mer, la ville de Sète quadrillée par ses canaux et construite autour de ses ports.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sète de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »524″ disable= »map » headerlegend= »de Sète »]

Etang de Thau – Nuit sur l’étang depuis Balaruc-les-Bains

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang de Thau[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang de Thau (en occitan : Estanh de Taur) ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d’environ 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s’expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d’un plissement dont l’anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète.
[dropcap2 variation= »steelblue »]B[/dropcap2]alaruc-les-Bains est construit sur les rives de l’Étang de Thau. Elle fait partie des trois stations thermales de l’Hérault avec Avène et Lamalou-les-Bains.
Les eaux chaudes (34-40 °C) qui remontent par des failles contiennent des oligo-éléments. C’est une eau thermale chlorurée sodique faible, riche en calcium et en magnésium3, dont les propriétés sur les problèmes articulaires (rhumatisme et traumatismes ostéo-articulaires) sont reconnues par la médecine.
La boue de l’étang de Thau, qui borde Balaruc, est aussi utilisée.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang de Thau de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »324,325,326″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang de Thau »]

Etang de Thau – Soleil couchant à Balaruc-les-Bains

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang de Thau[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang de Thau (en occitan : Estanh de Taur) ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d’environ 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s’expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d’un plissement dont l’anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète.
[dropcap2 variation= »steelblue »]B[/dropcap2]alaruc-les-Bains est construit sur les rives de l’Étang de Thau. Elle fait partie des trois stations thermales de l’Hérault avec Avène et Lamalou-les-Bains.
Les eaux chaudes (34-40 °C) qui remontent par des failles contiennent des oligo-éléments. C’est une eau thermale chlorurée sodique faible, riche en calcium et en magnésium3, dont les propriétés sur les problèmes articulaires (rhumatisme et traumatismes ostéo-articulaires) sont reconnues par la médecine.
La boue de l’étang de Thau, qui borde Balaruc, est aussi utilisée.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang de Thau de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »323,322,327″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang de Thau »]

Sète – Sète vue du Mont Saint-Clair

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Sète[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]ète (en occitan Seta) est une commune française située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Par sa population, Sète est la 152e commune de France, et la troisième de l’Hérault.
Sète est une ville très touristique, notamment durant la période estivale connue principalement pour son port de pèche. Appelée « l’île singulière » (expression due à Paul Valéry), Sète a vu naître des artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, Pierre Nocca, ou les frères Di Rosa.
dropcap2 variation= »steelblue »]H[/dropcap2]aut de 183 m, le belvédère de Saint Clair, offre un panorama exceptionnel sur la mer, la ville de Sète quadrillée par ses canaux et construite autour de ses ports.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sète de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »522″ disable= »map » headerlegend= »de Sète »]

Sète – Belvédère du Mont-Saint-Clair

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Sète[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]ète (en occitan Seta) est une commune française située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Par sa population, Sète est la 152e commune de France, et la troisième de l’Hérault.
Sète est une ville très touristique, notamment durant la période estivale connue principalement pour son port de pèche. Appelée « l’île singulière » (expression due à Paul Valéry), Sète a vu naître des artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, Pierre Nocca, ou les frères Di Rosa.
dropcap2 variation= »steelblue »]H[/dropcap2]aut de 183 m, le belvédère de Saint Clair, offre un panorama exceptionnel sur la mer, la ville de Sète quadrillée par ses canaux et construite autour de ses ports.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sète de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »521″ disable= »map » headerlegend= »de Sète »]

Sète – Vue du haut du Mont Saint-Clair

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Sète[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]ète (en occitan Seta) est une commune française située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Par sa population, Sète est la 152e commune de France, et la troisième de l’Hérault.
Sète est une ville très touristique, notamment durant la période estivale connue principalement pour son port de pèche. Appelée « l’île singulière » (expression due à Paul Valéry), Sète a vu naître des artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, Pierre Nocca, ou les frères Di Rosa.
dropcap2 variation= »steelblue »]H[/dropcap2]aut de 183 m, le belvédère de Saint Clair, offre un panorama exceptionnel sur la mer, la ville de Sète quadrillée par ses canaux et construite autour de ses ports.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sète de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »523″ disable= »map » headerlegend= »de Sète »]

Ross Castle – Ross Castle de nuit

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Ross Castle[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oss Castle est un château de la fin du XVe siècle situé au bord du lac Lough Leane, dans le Parc National de Killarney, dans le comté de Kerry en Irlande.
Le château est un bastion typique du Moyen Âge irlandais. Le donjon, équipé d’échauguettes carrées diamétralement opposées, est protégé d’un mur défendu par des tours d’angle rondes.
Il est le fief ancestral du clan O’Donoghue mais change de mains à l’issue de la révolte de Desmond dans les années 1580. La légende raconte que O’Donoghue tomba ou fut entraîné de la fenêtre de la grand chambre située au sommet du château et disparut dans les eaux du lac avec son cheval, sa table et sa bibliothèque. On dit qu’il vit maintenant dans un grand palais au fond du lac d’où il surveille de près tout ce qu’il peut voir.
Parmi les dernières places fortes à se rendre aux Roundheads d’Oliver Cromwell pendant la Guerre de Onze Ans, Lord Muskerry (MacCarty) qui tient le château fait face aux 4 000 hommes et 200 cavaliers du général Ludlow. Il ne capitule qu’après l’arrivée de renforts d’artillerie par voie fluviale, donnant lieu à un gag historique : à sa construction, une prophétie prédit que la forteresse ne tomberait jamais, sauf si une attaque était lancée depuis le lac. Ludlow, chef du détachement, s’avança alors vers le château par le lac après des assauts terrestres infructueux. Sans combattre, croyant la prophétie en train de se réaliser, la garnison se rendit, offrant un bel exemple d’auto-intoxication.
Il est possible de nos jours de faire un tour en bateau au départ du château en été, permettant la visite de l’île Innisfallen située sur le lac.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ross Castle de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »447,448,449,450,451″ disable= »map » headerlegend= »de Ross Castle »]

Killarney – Aghadoe View

[nextgen_portfolio_list pictures=338 thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »80″ disable= »map »]
[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du Fort de Dunbeg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e fort de Dunbeg (en irlandais : Dun Beag) est un éperon barré situé en bordure de l’océan, dans la Péninsule de Dingle.
Datant de l’Âge du fer, il est situé au bord des falaises de la péninsule et protégeait les habitants de l’époque contre des tribus rivales.
La protection de ce fort consistait en :
[fancy_list style= »bullet_list » variation= »steelblue »]

  • des murs hauts de 1 mètre et épais de 3 mètres,
  • un réseau de fosses et de souterrains.

[/fancy_list]
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Fort de Dunbeg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »338,339″ disable= »map » headerlegend= »du Fort de Dunbeg »]

Ring of Dingle – Clogher Strand

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Clogher Strand[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]C[/dropcap2]logher Strand est une plage située sur la Slea Head Drive dans la péninsule de Dingle.
C’est une grande plage, avec vue sur les îles Blasket. Superbe en été, elle peut être très sauvage et spectaculaire lorsque le temps se gâte.
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »403″ disable= »map » headerlegend= »de Clogher Strand »]