Warning: Use of undefined constant ccslider_slideshow - assumed 'ccslider_slideshow' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/34/d231008324/htdocs/geoffroydeleuryphotography-wp/wp-content/plugins/CCSlider/CCSlider.php on line 212
Geoffroy Deleury Photography | Un site utilisant WordPress | Page 18

Paris – Quai de la Rapée aux pieds de Bercy

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du Quai de la Rapée[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e quai de la Rapée est une voie située le long de la Seine à Paris dans le 12e arrondissement de Paris.
Située le long de la Seine, cette zone de Paris est l’une des plus anciennement peuplées. Quartier populaire où historiquement arrivaient les marchandises en amont de la Seine, notamment le vin de Bourgogne et le bois du Morvan, il a été profondément restructuré à partir du début des années 1980 avec la construction du palais omnisports de Paris-Bercy (1984), puis du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (1990).
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quartier de Bercy de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »202″ disable= »map » headerlegend= »du Quai de la Rapée »]

Saint-Guilhem-Le-Désert

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Saint-Guilhem-Le-Désert[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]aint-Guilhem-le-Désert (en occitan Sant Guilhèm dau Desèrt) est une commune française située dans le département de l’Hérault. Ses habitants sont appelés les Sauta Rocs.
Le bourg est classé parmi les plus beaux villages de France, il a conservé un aspect médiéval, est fortement investi par le commerce lié à l’activité touristique.
Lieux et monuments :

  • L’église paroissiale est l’ancienne église abbatiale de l’abbaye de Gellone où l’on trouve l’orgue français le mieux conservé de Jean-Pierre Cavaillé.
  • Le Cloître de l’abbaye. Une grande partie de ce cloître a fait les frais du commerce des vieilles pierres entraîné par la vente et le démantèlement des biens nationaux. Exporté aux États-Unis, il est un des chef d’œuvre du Musée des cloîtres de New York. Inscrit à l’Unesco avec les chemins de Saint Jacques de Compostelle.
  • Le Musée de l’abbaye. Dans la salle du « réfectoire des moines », présente la collection de sculptures du cloître, les sarcophages de Saint-Guilhem et de ses sœurs ainsi qu’un film présentant l’histoire de l’abbaye et de la reconstruction d’éléments du cloître à partir des travaux du laboratoire MAP du CNRS.
  • La Tour des Prisons et le Château du Géant. Eléments de fortification et de défense du village.
  • La grotte de la Clamouse, « une des plus belles grottes de France ».

[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Guilhem-Le-Désert de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »95,94,93,87″ disable= »map » headerlegend= »de Saint-Guilhem-Le-Désert »]

Saint-Guilhem-Le-Desert – Le Pont du Diable

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du Pont du Diable[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Pont du Diable est une construction d’architecture romane situé en France, dans la commune de Saint-Jean-de-Fos, dans le département de l’Hérault.
Situé à la fin des gorges de l’Hérault et vieux de plus de mille ans, il attire chaque année de nombreux touristes en été.
À proximité immédiate se trouvent les grottes de Clamouse et Saint-Guilhem-le-Désert, village médiéval classé parmi les plus beaux villages de France1 avec son abbaye de Gellone.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Pont du Diable est un des plus anciens ponts romans de France. D’après le cartulaire de Gellone, la construction aurait eu lieu en 873 selon les dernières recherches conduite par l´université de Montpellier, suivant un accord conclu entre l’abbé d’Aniane et l’abbé de Gellone, donc probablement dans la première moitié du XIe siècle.
Le pont doit son nom à une ancienne légende qui prétendait que lors de la construction du pont, le diable venait défaire chaque nuit ce que les hommes construisaient durant la journée. Un jour, Saint Guilhem passa un accord avec celui-ci : il pourrait prendre l’âme de la première créature qui passera sur le pont. Les hommes firent passer un chien en premier et ainsi purent achever l’ouvrage. Fou de rage, le Diable tenta en vain de détruire le pont sans y parvenir et se jeta dans l’eau, d’où le nom « le pont du diable ».
Le Pont du Diable fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 5 avril 1935. Il est également inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pont du Diable (Saint-Jean-de-Fos) de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »86,91,92″ disable= »map » headerlegend= »du Pont du Diable »]

Frontignan – La nuit tombe sur les étangs

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang d’Ingril[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang d’Ingril est un étang appartenant au complexe lagunaire des étangs palavasiens. Il se trouve sur la côte languedocienne entre les communes de Vic-la-Gardiole et Frontignan.
D’une longueur d’environ 7 km, il est séparé de la mer Méditerranée par un cordon de dunes sur lequel se trouve la station balnéaire de Frontignan-plage. Il se situe environ à mi-chemin entre Montpellier et Sète.
L’étang d’Ingril est séparé en deux parties (bassin nord et bassin sud) par le Canal du Rhône à Sète.
Les anciens marais salants sont devenus une réserve naturelle pour la faune et la flore des zones humides. On y trouve des flamants roses, des hérons, des grues, de la salicorne et de la sansouire. C’est un site naturel protégé.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang d’Ingril de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »128,129″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang d’Ingril »]

Sète

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Sète[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]ète (en occitan Seta) est une commune française située dans le département de l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Par sa population, Sète est la 152e commune de France, et la troisième de l’Hérault.
Sète est une ville très touristique, notamment durant la période estivale connue principalement pour son port de pèche. Appelée « l’île singulière » (expression due à Paul Valéry), Sète a vu naître des artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, Pierre Nocca, ou les frères Di Rosa.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sète de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »100,101″ disable= »map » headerlegend= »de Sète »]

Etang de Thau depuis Bouzigues

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang de Thau[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang de Thau (en occitan : Estanh de Taur) ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d’environ 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s’expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d’un plissement dont l’anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète.
[dropcap2 variation= »steelblue »]E[/dropcap2]nviron 600 établissements conchylicoles y sont installés, produisant plus de 12 000 tonnes d’huîtres par an, et employant environ 2 000 personnes. La pollution des eaux pèse sur leur activité entraînant parfois des interdictions de commercialisation des huîtres et moules comme ce fut le cas pour la première fois du 13 décembre 1989 au 18 janvier 1990.
Bouzigues est une commune située sur la rive nord du Bassin de Thau. Au début du vingtième siècle, selon une méthode en suspension reprise par ailleurs, s’y est développé la culture des coquillages (Huîtres et moules) distribués sous l’appellation Bouzigues.
Aujourd’hui encore cette culture reste l’élément moteur de l’économie à laquelle s’est lié le tourisme.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang de Thau de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »96,97,98,99″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang de Thau »]

Frontignan – Canal de Villeneuve-lès-Maguelone

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Villeneuve-lès-Maguelone[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e territoire de Villeneuve-lès-Maguelone est située dans la plaine de la Mosson, au bord des étangs et de la mer Méditerranée, et son territoire comprend une partie du massif de la Gardiole.
La ville comprend le village médiéval entouré par des quartiers de villas. La plaine a permis la viticulture à partir du XIXe siècle, tandis que les premières collines et pentes du massif de la Gardiole sont utilisées comme champ de tir militaire et carrière.
Le sud-est du territoire est constitué d’étangs dont la surface est partagée avec Palavas-les-Flots (étangs de l’Arnel et du Prévost) et Vic-la-Gardiole (étangs des Moures et de Pierre Blanche). Ces étangs sont coupés en deux par le canal du Rhône à Sète. Au sud de celui-ci, se trouve un cordon dunaire long d’environ neuf kilomètres et l’île de Maguelone où fut fondée le siège de l’évêché au Moyen Âge. Au sud-ouest de la ville, à proximité de l’étang de Vic, une zone humide a permis l’activité saline.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]a cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Maguelone datant du XIIe et XIIIe siècles qui fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 184019. La position insulaire au Moyen Âge assurait la sécurité de l’évêque.
Une route sur digue, une passerelle piéton et un chemin goudronné contournant l’île par l’ouest permet de relier Villeneuve-lès-Maguelone à la plage publique qui s’étend, entre étangs et mer, sur environ neuf kilomètres de Palavas-les-Flots à l’est à Frontignan-Plage à l’ouest. Le cordon dunaire, dépourvu de construction et d’accès automobile permanent, est suffisamment isolé pour que le nudisme soit toléré sur une partie du littoral mais reste interdit par arrêté municipal.
Les étangs de l’Arnel et des Mourres connaissent une pêche et permettent l’observation des oiseaux. Ils se situent au nord du canal du Rhône à Sète qui permet tourisme fluvial et transport de marchandises entre le Rhône, l’étang de Thau et le Canal du Midi.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Villeneuve-lès-Maguelone de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »127″ disable= »map » headerlegend= »de Villeneuve-lès-Maguelone »]

Frontignan – Barque sur l’étang d’Ingril

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang d’Ingril[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang d’Ingril est un étang appartenant au complexe lagunaire des étangs palavasiens. Il se trouve sur la côte languedocienne entre les communes de Vic-la-Gardiole et Frontignan.
D’une longueur d’environ 7 km, il est séparé de la mer Méditerranée par un cordon de dunes sur lequel se trouve la station balnéaire de Frontignan-plage. Il se situe environ à mi-chemin entre Montpellier et Sète.
L’étang d’Ingril est séparé en deux parties (bassin nord et bassin sud) par le Canal du Rhône à Sète.
Les anciens marais salants sont devenus une réserve naturelle pour la faune et la flore des zones humides. On y trouve des flamants roses, des hérons, des grues, de la salicorne et de la sansouire. C’est un site naturel protégé.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang d’Ingril de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »126″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang d’Ingril »]

Etretat – Couchers de soleil

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description d’Étretat[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]N[/dropcap2]aguère modeste village de pêcheurs, Étretat est devenue une station balnéaire de renom. Elle se trouve au nord du Havre en Normandie, sur le littoral de la Manche en pays de Caux. L’aspect extraordinaire et monumental de ses falaises de craie blanche presque immaculée et ses plages de galets grisâtres en ont fait un des lieux du tourisme international. Des peintres comme Gustave Courbet, Eugène Boudin ou Claude Monet ont beaucoup contribué à sa publicité, en en immortalisant la spécificité. Des écrivains comme Gustave Flaubert et Guy de Maupassant ont été des fidèles du lieu tandis que Maurice Leblanc, qui y vécut, contribua au mythe entourant le site.dans une aventure d’Arsène Lupin intitulée L’Aiguille creuse.
Le site des falaises d’Étretat est classé dans le programme des Opérations Grands Sites (OGS), piloté par le ministère de l’écologie et du développement durable.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étretat de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »122,121″ disable= »map » headerlegend= »d’Étretat »]

Etretat – La Falaise d’Amont

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description d’Étretat et de la Falaise d’Amont[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]N[/dropcap2]aguère modeste village de pêcheurs, Étretat est devenue une station balnéaire de renom. Elle se trouve au nord du Havre en Normandie, sur le littoral de la Manche en pays de Caux. L’aspect extraordinaire et monumental de ses falaises de craie blanche presque immaculée et ses plages de galets grisâtres en ont fait un des lieux du tourisme international. Des peintres comme Gustave Courbet, Eugène Boudin ou Claude Monet ont beaucoup contribué à sa publicité, en en immortalisant la spécificité. Des écrivains comme Gustave Flaubert et Guy de Maupassant ont été des fidèles du lieu tandis que Maurice Leblanc, qui y vécut, contribua au mythe entourant le site.dans une aventure d’Arsène Lupin intitulée L’Aiguille creuse.
Le site des falaises d’Étretat est classé dans le programme des Opérations Grands Sites (OGS), piloté par le ministère de l’écologie et du développement durable.
[dropcap2 variation= »steelblue »]H[/dropcap2]aute de 84m au maximum, la Falaise d’Amont est moins remarquable que la falaise d’Aval mais offre un panorama tout aussi somptueux.
La porte d’Amont est la plus petite des trois portes. On peut accéder à la falaise par un escalier est abrupt.
Au sommet de la falaise se dresse la silhouette de pierre de la chapelle Notre-Dame-de-la-Garde, protectrice des pêcheurs. L’édifice actuel succède à une chapelle du XIXe siècle en briques et en pierres néo-gothique. Elle a été détruite par l’occupant pendant la Seconde Guerre mondiale.
Puis, on arrive au pied du monument et du musée réalisés par l’architecte Gaston Delaune et dédiés à Charles Nungesser et François Coli, deux pilotes qui tentèrent de rallier New York en 1927 et qui quittèrent à cet endroit la côte française, après avoir décollé du Bourget à bord de l’Oiseau blanc.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étretat de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »117,118,119,120,107,108″ disable= »map » headerlegend= »d’Étretat et de la Falaise d’Amont »]