Cap de la Chèvre - Observatoire à l'extrémité du Cap de la Chèvre

Cap de la Chèvre – L’observatoire

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du Cap de la Chèvre[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e cap de la Chèvre (ou Beg Penn ar Roz en breton) est le cap méridional de la presqu’île de Crozon, dans l’ouest de la Bretagne.
Orienté vers le sud, ce cap fait face à la côte nord du cap Sizun et ferme la baie de Douarnenez (limite Nord-Ouest de la Baie).
Ce site classé pour son paysage exceptionnel, faite partie du Parc naturel régional d’Armorique.
[dropcap2 variation= »steelblue »]C[/dropcap2]ouvert d’une lande rase à bruyères (Bruyère cendrée) et ajoncs (Ulex gallii) et (en arrière plan) de pins maritime et buissons, le cap a conservé un aspect sauvage bien qu’accueillant également un sémaphore (géré par la marine nationale)
Un peu en arrière, mieux protégés des vents, on trouve quelques villages ou bourgs aux maisons basses typiques, de granit et toits d’ardoises.
Au bout du cap, par beau temps on peut apercevoir sur la gauche le cap Sizun et l’île de Sein, l’ensemble de la baie de Douarnenez, la pointe de Pen-Hir, la pointe Saint-Mathieu et les îles Ouessant et Molène, et à droite les « tas de pois » (alignements d’îles rocheuses) et les falaises qui cachent l’entrée du port de Camaret.
Le cap de la Chèvre a fait l’objet dans les années 1990-2000 de mesures de restauration du paysage de lande rase (dont le sol avait été dégradé par une surfréquentation touristique non canalisée). Il verra prochainement[Quand ?] la réintroduction de moutons qui viendront entretenir les landes du Conservatoire du littoral.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cap de la Chèvre de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »33″ disable= »map » headerlegend= »du Cap de la Chèvre »]