Etang de Thau - Soleil couchant sur l'étang de Thau vu de Bouzigues

Etang de Thau depuis Bouzigues

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang de Thau[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang de Thau (en occitan : Estanh de Taur) ou bassin de Thau est le plus grand étang de la région Languedoc-Roussillon. Il a une superficie d’environ 7 500 hectares et une profondeur moyenne de cinq mètres (le point le plus profond étant le trou de la Bise qui atteint la profondeur de 32 m). Sa grandeur et ses profondeurs, qui le distinguent des étangs de la région, s’expliquent par la géomorphologie du secteur ; il est le synclinal d’un plissement dont l’anticlinal est la montagne de la Gardiole au nord-est. Il est relié à la mer Méditerranée par des graus à Marseillan (le Pisse Saumes) et à Sète.
[dropcap2 variation= »steelblue »]E[/dropcap2]nviron 600 établissements conchylicoles y sont installés, produisant plus de 12 000 tonnes d’huîtres par an, et employant environ 2 000 personnes. La pollution des eaux pèse sur leur activité entraînant parfois des interdictions de commercialisation des huîtres et moules comme ce fut le cas pour la première fois du 13 décembre 1989 au 18 janvier 1990.
Bouzigues est une commune située sur la rive nord du Bassin de Thau. Au début du vingtième siècle, selon une méthode en suspension reprise par ailleurs, s’y est développé la culture des coquillages (Huîtres et moules) distribués sous l’appellation Bouzigues.
Aujourd’hui encore cette culture reste l’élément moteur de l’économie à laquelle s’est lié le tourisme.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang de Thau de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »96,97,98,99″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang de Thau »]