Le Viaduc de Garabit

Description du viaduc de Garabit

Le viaduc de Garabit est un ouvrage ferroviaire situé sur la commune de Ruynes-en-Margeride, en France dans le Cantal, qui permet à la ligne de Béziers à Neussargues (ou ligne des Causses) de franchir les gorges de la Truyère, affluent du Lot. Entièrement métallique, ce pont ferroviaire fut construit par la société Gustave Eiffel & Cie et achevé en 1884, mais la mise en service de la ligne n’eut lieu qu’en 1888. Il est situé sur la route de Saint-Flour à Mende, à 14 kilomètres de Saint-Flour.
Le viaduc de Garabit se compose d’un tablier métallique long de 564,85 m reposant sur sept piles en fer puddlé de hauteur variable (jusqu’à 80 m pour les deux plus hautes). Les trois travées situées au-dessus de la partie la plus basse de la vallée font l’arc d’une portée de 165 m et d’une hauteur de 52 m. La partie métallique est encadrée par deux viaducs d’accès nord et sud, en maçonnerie, de 46 m et 71 m respectivement. La hauteur au-dessus de l’étiage de la Truyère était de 122,5 m, cependant depuis la construction en 1959 du barrage de Grandval sur la Truyère, qui a entraîné la formation d’un lac de retenue de 28 km de long, le viaduc surplombe le lac de 95 m.
Le viaduc fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 14 septembre 1965.

1 Panoramique du viaduc de Garabit
  • Le Viaduc de Garabit de nuit

    Le Viaduc de Garabit de nuit

    Photographie prise le 16 août 2012

    Zoom  Panoramique