Archives par mot-clé : Chateau

Ross Castle – Ross Castle de nuit

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Ross Castle[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oss Castle est un château de la fin du XVe siècle situé au bord du lac Lough Leane, dans le Parc National de Killarney, dans le comté de Kerry en Irlande.
Le château est un bastion typique du Moyen Âge irlandais. Le donjon, équipé d’échauguettes carrées diamétralement opposées, est protégé d’un mur défendu par des tours d’angle rondes.
Il est le fief ancestral du clan O’Donoghue mais change de mains à l’issue de la révolte de Desmond dans les années 1580. La légende raconte que O’Donoghue tomba ou fut entraîné de la fenêtre de la grand chambre située au sommet du château et disparut dans les eaux du lac avec son cheval, sa table et sa bibliothèque. On dit qu’il vit maintenant dans un grand palais au fond du lac d’où il surveille de près tout ce qu’il peut voir.
Parmi les dernières places fortes à se rendre aux Roundheads d’Oliver Cromwell pendant la Guerre de Onze Ans, Lord Muskerry (MacCarty) qui tient le château fait face aux 4 000 hommes et 200 cavaliers du général Ludlow. Il ne capitule qu’après l’arrivée de renforts d’artillerie par voie fluviale, donnant lieu à un gag historique : à sa construction, une prophétie prédit que la forteresse ne tomberait jamais, sauf si une attaque était lancée depuis le lac. Ludlow, chef du détachement, s’avança alors vers le château par le lac après des assauts terrestres infructueux. Sans combattre, croyant la prophétie en train de se réaliser, la garnison se rendit, offrant un bel exemple d’auto-intoxication.
Il est possible de nos jours de faire un tour en bateau au départ du château en été, permettant la visite de l’île Innisfallen située sur le lac.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ross Castle de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »447,448,449,450,451″ disable= »map » headerlegend= »de Ross Castle »]

Ross Castle – Ross Castle vu des rives du Lough Lake

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Ross Castle[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oss Castle est un château de la fin du XVe siècle situé au bord du lac Lough Leane, dans le Parc National de Killarney, dans le comté de Kerry en Irlande.
Le château est un bastion typique du Moyen Âge irlandais. Le donjon, équipé d’échauguettes carrées diamétralement opposées, est protégé d’un mur défendu par des tours d’angle rondes.
Il est le fief ancestral du clan O’Donoghue mais change de mains à l’issue de la révolte de Desmond dans les années 1580. La légende raconte que O’Donoghue tomba ou fut entraîné de la fenêtre de la grand chambre située au sommet du château et disparut dans les eaux du lac avec son cheval, sa table et sa bibliothèque. On dit qu’il vit maintenant dans un grand palais au fond du lac d’où il surveille de près tout ce qu’il peut voir.
Parmi les dernières places fortes à se rendre aux Roundheads d’Oliver Cromwell pendant la Guerre de Onze Ans, Lord Muskerry (MacCarty) qui tient le château fait face aux 4 000 hommes et 200 cavaliers du général Ludlow. Il ne capitule qu’après l’arrivée de renforts d’artillerie par voie fluviale, donnant lieu à un gag historique : à sa construction, une prophétie prédit que la forteresse ne tomberait jamais, sauf si une attaque était lancée depuis le lac. Ludlow, chef du détachement, s’avança alors vers le château par le lac après des assauts terrestres infructueux. Sans combattre, croyant la prophétie en train de se réaliser, la garnison se rendit, offrant un bel exemple d’auto-intoxication.
Il est possible de nos jours de faire un tour en bateau au départ du château en été, permettant la visite de l’île Innisfallen située sur le lac.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ross Castle de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »446″ disable= »map » headerlegend= »de Ross Castle »]

Lacs de Killarney – Lough Leane

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Lough Leane[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]es lacs de Killarney est la dénomination d’un ensemble de trois lacs du Parc national de Killarney dans le comté de Kerry en Irlande. Il s’agit des lacs de (du nord au sud) :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Lough Leane (également appelé Lower Lake)
  • Muckross Lake (également appelé Middle Lake)
  • Upper Lake

[/fancy_list]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]ough Leane (en irlandais Loch Léin) signifiant Lac de la Connaissance est le plus grand des trois. Son exutoire, le Laune, poursuit sa course vers le nord en passant par Killorglin et se jette dans la baie de Dingle.
Les lacs se situent dans une vallée encaissée, cernée par les massifs de :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Carrauntuohill (les plus hautes montagnes d’Irlande, culminant à 1 039 m)
  • Purple Mountains (835 m)
  • Mangerton Mountain (840 m)
  • Torc Mountain (535 m)

[/fancy_list]
Ladies View est un célèbre point de vue sur les lacs et la vallée, situé le long de la N71 entre Killarney et Kenmare.
Quelques sites d’intérêt, tant sur le plan du patrimoine historique, naturel que religieux, se situent dans les environs des lacs. Parmi eux, Ross Castle, l’abbaye de Muckross, Muckross House et l’île d’Innisfallen.
La péninsule de Ross Island, à l’est de Lough Leane, renferme les plus anciennes mines de cuivre des Îles Britanniques, connues dès l’âge du bronze il y a 4 000 ans. Au cours du XIXe siècle, ces dernières furent exploitées de manière intensive par la famille Herbert, occupant alors la propriété de Muckross House.
Les lacs sont également réputés pour la pêche à la truite.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lacs_de_Killarney de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »445,444,443,442″ disable= »map » headerlegend= »de Lough Leane »]

Ross Castle – Le château depuis les rives du Lough Lake

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Ross Castle[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oss Castle est un château de la fin du XVe siècle situé au bord du lac Lough Leane, dans le Parc National de Killarney, dans le comté de Kerry en Irlande.
Le château est un bastion typique du Moyen Âge irlandais. Le donjon, équipé d’échauguettes carrées diamétralement opposées, est protégé d’un mur défendu par des tours d’angle rondes.
Il est le fief ancestral du clan O’Donoghue mais change de mains à l’issue de la révolte de Desmond dans les années 1580. La légende raconte que O’Donoghue tomba ou fut entraîné de la fenêtre de la grand chambre située au sommet du château et disparut dans les eaux du lac avec son cheval, sa table et sa bibliothèque. On dit qu’il vit maintenant dans un grand palais au fond du lac d’où il surveille de près tout ce qu’il peut voir.
Parmi les dernières places fortes à se rendre aux Roundheads d’Oliver Cromwell pendant la Guerre de Onze Ans, Lord Muskerry (MacCarty) qui tient le château fait face aux 4 000 hommes et 200 cavaliers du général Ludlow. Il ne capitule qu’après l’arrivée de renforts d’artillerie par voie fluviale, donnant lieu à un gag historique : à sa construction, une prophétie prédit que la forteresse ne tomberait jamais, sauf si une attaque était lancée depuis le lac. Ludlow, chef du détachement, s’avança alors vers le château par le lac après des assauts terrestres infructueux. Sans combattre, croyant la prophétie en train de se réaliser, la garnison se rendit, offrant un bel exemple d’auto-intoxication.
Il est possible de nos jours de faire un tour en bateau au départ du château en été, permettant la visite de l’île Innisfallen située sur le lac.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ross Castle de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »433,435,434″ disable= »map » headerlegend= »de Ross Castle »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Ruines autour du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list » variation= »steelblue »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »540″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Vue sur le donjon

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list » variation= »steelblue »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »539,538″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Vue sur la plaine rhénane

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »537,535″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Le jardin supérieur

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »536″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – La cour intérieure du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »533,532,534″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]

Château du Haut-Kœnigsbourg – Entrée du château

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du château du Haut-Kœnigsbourg[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Haut-Kœnigsbourg est un château médiéval se situant dans la commune française d’Orschwiller dans le département du Bas-Rhin en Alsace.
Le nom actuel du château, Haut-Kœnigsbourg, est le résultat de l’adaptation du nom allemand Hohkönigsburg qui se traduit par «haut-château du roi».
Le château a été construit sur un éperon rocheux à une altitude de 757 mètres orienté ouest-est. Les murailles épousent les formes des rochers et ont de ce fait une structure non régulière. D’ouest en est, on trouve successivement :
[fancy_list style= »bullet_list »]

  • Les bastions dont l’énorme grand bastion destinés à protéger le château contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacements plus à l’ouest sur l’éperon rocheux,
  • Le jardin supérieur, qui masque le logis plus à l’est de ces éventuels tirs d’artillerie,
  • Le logis avec les pièces d’habitation et le donjon,
  • Le bastion en étoile avec des murs moins hauts car protégeant le château seulement contre des tirs d’artillerie à partir d’emplacement plus à l’est, donc obligatoirement en contrebas de l’éperon rocheux.

[/fancy_list]
Ce monument historique bénéficie aujourd’hui d’une très forte fréquentation touristique avec près de 550 000 visiteurs annuels. Le blason de Guillaume II est toujours visible au sein du château. Il reste ainsi un des symboles en Alsace de la présence allemande entre 1871 et 1918, partagé entre la restauration majoritairement crédible de l’architecte et la vision romantique du Moyen Âge de Guillaume II.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Château du Haut-Kœnigsbourg de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »531″ disable= »map » headerlegend= »du château du Haut-Kœnigsbourg »]