Archives par mot-clé : Coucher de soleil

Cannes – Coucher de soleil sur la croix des gardes

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Cannes[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]C[/dropcap2]annes est une commune française située au bord de la mer Méditerranée, dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est le chef-lieu des cantons de Cannes-Centre et Cannes-Est, et le siège du doyenné du bassin cannois.
Village de pêcheurs ligure pendant l’Antiquité, liée aux légendes de Saint-Honorat et de l’homme au masque de fer sur les îles de Lérins, station climatique de la Côte d’Azur dotée d’un aéroport et d’un palais des congrès moderne, Cannes est aujourd’hui mondialement connue pour son festival du film et sa promenade de la Croisette bordée de palaces.
Ce territoire est très largement urbanisé en bordure du littoral et conserve des espaces vierges au nord dans la plaine agricole, sur le massif de la Croix-des-Gardes et sur les îles de Lérins.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Cannes de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »321″ disable= »map » headerlegend= »de Cannes »]

Frontignan – Nuit tombante sur les étangs

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de l’étang d’Ingril[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’étang d’Ingril est un étang appartenant au complexe lagunaire des étangs palavasiens. Il se trouve sur la côte languedocienne entre les communes de Vic-la-Gardiole et Frontignan.
D’une longueur d’environ 7 km, il est séparé de la mer Méditerranée par un cordon de dunes sur lequel se trouve la station balnéaire de Frontignan-plage. Il se situe environ à mi-chemin entre Montpellier et Sète.
L’étang d’Ingril est séparé en deux parties (bassin nord et bassin sud) par le Canal du Rhône à Sète.
Les anciens marais salants sont devenus une réserve naturelle pour la faune et la flore des zones humides. On y trouve des flamants roses, des hérons, des grues, de la salicorne et de la sansouire. C’est un site naturel protégé.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Étang d’Ingril de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »131,130,132″ disable= »map » headerlegend= »de l’étang d’Ingril »]

Paris – La Tour Eiffel vue de la Passerelle Debilly

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de la Passerelle Debilly et de la Tour Eiffel[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]a passerelle Debilly est un pont pour piétons et vélos situé à Paris et traversant la Seine.
Construite au début du XXe siècle, elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 18 avril 1966.
C’est le commissaire général de l’Exposition universelle de 1900, Alfred Picard, qui décide le 26 octobre 1898 de construire une passerelle provisoire afin de permettre la circulation des visiteurs. Sa construction en fait une contemporaine du pont Alexandre-III (du même architecte Jean Résal assisté d’Amédée Alby et du même fabricant Daydé et Pillé) et du viaduc d’Austerlitz.
D’abord appelée « passerelle de l’Exposition militaire », puis « passerelle de Magdebourg » et « passerelle de Billy », du nom de Jean Louis Debilly, un général du Premier Empire mort à la bataille d’Iéna en 1806, elle gardera le nom « passerelle Debilly » après avoir été légèrement déplacée en 1906 pour devenir permanente et propriété de la Ville de Paris. Entre l’avenue de New-York et la Seine, en direction de l’aval se trouve aussi le port Debilly.
La passerelle est construite sur une charpente métallique reposant sur des piles en maçonnerie près des berges, décorées avec des carreaux de céramiques Gentil & Bourdet vert foncé suggérant des ondulations. C’est avec la tour Eiffel un deuxième ouvrage métallique initialement provisoire à être resté témoigner de son époque. Pourtant, en 1941 l’ouvrage était encore menacé de disparaître après que le président de la Société des architectes l’a qualifiée d’« accessoire oublié d’une fête passée ».
Repeinte en 1991, son revêtement a été restauré en 1997 avec des bois tropicaux.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]a tour Eiffel est une tour de fer puddlé de 324 mètres de hauteur (avec antennes)o 1 située à Paris, à l’extrémité nord-ouest du parc du Champ-de-Mars en bordure de la Seine. Construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l’Exposition universelle de Paris de 1889, et initialement nommée « tour de 300 mètres », ce monument est devenu le symbole de la capitale française, et un site touristique de premier plan : il s’agit du second site culturel français payant le plus visité en 2011, avec 7,1 millions de visiteurs dont 75% d’étrangers en 2011, la cathédrale Notre-Dame de Paris étant en tête des monuments à l’accès libre avec 13,6 millions de visiteurs estimés1 mais il reste le monument payant le plus visité au monde, le site non culturel payant le plus visité étant le parc à thème Magic Kingdom avec 17 millions de visiteurs en 20113. Elle a accueilli son 250 millionième visiteur en 2010.
D’une hauteur de 312 mètres à l’origine, la tour Eiffel est restée le monument le plus élevé du monde pendant 41 ans. Le second niveau du troisième étage, appelé parfois quatrième étage, situé à 279,11 m, est la plus haute plateforme d’observation accessible au public de l’Union européenne et la plus haute d’Europe, tant que celle de la Tour Ostankino à Moscou culminant à 360 m demeurera fermée au public, suite à l’incendie survenu en l’an 2000. La hauteur de la tour a été plusieurs fois augmentée par l’installation de nombreuses antennes, pour culminer à 324 m. Culmine à 327 m depuis le 8 mars 2011 avec un émetteur TNT. Utilisée dans le passé pour de nombreuses expériences scientifiques, elle sert aujourd’hui d’émetteur de programmes radiophoniques et télévisés.
Selon une étude italienne de 2012, qui a évalué le prix des monuments d’Europe les plus célèbres, la Tour Eiffel vaudrait 434 milliards d’euros, loin devant le Colisée (91 milliards d’euros) et la Sagrada Família (90 milliards d’euros).
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Articles Passerelle Debilly de Wikipédia en français (auteurs) et Tour Eiffel de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »234,235,233″ disable= »map » headerlegend= »de la Passerelle Debilly et de la Tour Eiffel »]