Archives par mot-clé : Herault

Saint-Guilhem-Le-Désert

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Saint-Guilhem-Le-Désert[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]S[/dropcap2]aint-Guilhem-le-Désert (en occitan Sant Guilhèm dau Desèrt) est une commune française située dans le département de l’Hérault. Ses habitants sont appelés les Sauta Rocs.
Le bourg est classé parmi les plus beaux villages de France, il a conservé un aspect médiéval, est fortement investi par le commerce lié à l’activité touristique.
Lieux et monuments :

  • L’église paroissiale est l’ancienne église abbatiale de l’abbaye de Gellone où l’on trouve l’orgue français le mieux conservé de Jean-Pierre Cavaillé.
  • Le Cloître de l’abbaye. Une grande partie de ce cloître a fait les frais du commerce des vieilles pierres entraîné par la vente et le démantèlement des biens nationaux. Exporté aux États-Unis, il est un des chef d’œuvre du Musée des cloîtres de New York. Inscrit à l’Unesco avec les chemins de Saint Jacques de Compostelle.
  • Le Musée de l’abbaye. Dans la salle du « réfectoire des moines », présente la collection de sculptures du cloître, les sarcophages de Saint-Guilhem et de ses sœurs ainsi qu’un film présentant l’histoire de l’abbaye et de la reconstruction d’éléments du cloître à partir des travaux du laboratoire MAP du CNRS.
  • La Tour des Prisons et le Château du Géant. Eléments de fortification et de défense du village.
  • La grotte de la Clamouse, « une des plus belles grottes de France ».

[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Guilhem-Le-Désert de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »95,94,93,87″ disable= »map » headerlegend= »de Saint-Guilhem-Le-Désert »]

Saint-Guilhem-Le-Desert – Le Pont du Diable

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du Pont du Diable[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Pont du Diable est une construction d’architecture romane situé en France, dans la commune de Saint-Jean-de-Fos, dans le département de l’Hérault.
Situé à la fin des gorges de l’Hérault et vieux de plus de mille ans, il attire chaque année de nombreux touristes en été.
À proximité immédiate se trouvent les grottes de Clamouse et Saint-Guilhem-le-Désert, village médiéval classé parmi les plus beaux villages de France1 avec son abbaye de Gellone.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e Pont du Diable est un des plus anciens ponts romans de France. D’après le cartulaire de Gellone, la construction aurait eu lieu en 873 selon les dernières recherches conduite par l´université de Montpellier, suivant un accord conclu entre l’abbé d’Aniane et l’abbé de Gellone, donc probablement dans la première moitié du XIe siècle.
Le pont doit son nom à une ancienne légende qui prétendait que lors de la construction du pont, le diable venait défaire chaque nuit ce que les hommes construisaient durant la journée. Un jour, Saint Guilhem passa un accord avec celui-ci : il pourrait prendre l’âme de la première créature qui passera sur le pont. Les hommes firent passer un chien en premier et ainsi purent achever l’ouvrage. Fou de rage, le Diable tenta en vain de détruire le pont sans y parvenir et se jeta dans l’eau, d’où le nom « le pont du diable ».
Le Pont du Diable fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 5 avril 1935. Il est également inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pont du Diable (Saint-Jean-de-Fos) de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »86,91,92″ disable= »map » headerlegend= »du Pont du Diable »]