Archives par mot-clé : Terre

Roussillon – Le sentier des Ocres

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Roussillon[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oussillon est une commune française située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Le village est classé parmi les plus beaux villages de France et fait partie du périmètre Parc naturel régional du Luberon.
Roussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle et ont employé mille personnes jusqu’en 1930 mais, aujourd’hui, afin de ralentir les dégradations du site, il est interdit d’en ramasser sous peine d’amende.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’exploitation de l’ocre à Roussillon doit tout à Jean-Étienne Astier qui, entre 1780 et 1785, étudia les propriétés des sables jaunes et rouges qui dominaient sur ses terres. En 1790, il reçut l’aval du nouveau conseil municipal pour utiliser le moulin à huile du village. Cette période révolutionnaire, n’empêcha pas ses affaires de fructifier. En 1810, il fait fonctionner deux usines à proximité du village et une fabrique dans Roussillon même.
Si l’ocre n’est plus exploitée sur la commune, son sentier des ocres attire des milliers de touristes. À quelques centaines de mètres du cœur du village, côté sud-est, ne pas manquer le sentier des ocres (payant), dont les teintes vont du jaune au violet. Ce sentier aménagé, balisé et agrémenté de panonceaux didactiques permet de découvrir la flore particulière des collines d’ocres (yeuses, chênes blancs, genévriers…) ainsi que les étonnants paysages formés par les anciennes carrières : action de l’homme mais aussi de l’érosion sculptant ces aiguilles des fées au-dessus de la fameuse chaussée des géants.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roussillon (Vaucluse) de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »474,475,473,472,471″ disable= »map » headerlegend= »de Roussillon »]

Roussillon – Vue sur le village de Roussillon

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description de Roussillon[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]R[/dropcap2]oussillon est une commune française située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Le village est classé parmi les plus beaux villages de France et fait partie du périmètre Parc naturel régional du Luberon.
Roussillon est célèbre pour la richesse de ses ocres. De grandes carrières ont été exploitées depuis la fin du XVIIIe siècle et ont employé mille personnes jusqu’en 1930 mais, aujourd’hui, afin de ralentir les dégradations du site, il est interdit d’en ramasser sous peine d’amende.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]’exploitation de l’ocre à Roussillon doit tout à Jean-Étienne Astier qui, entre 1780 et 1785, étudia les propriétés des sables jaunes et rouges qui dominaient sur ses terres. En 1790, il reçut l’aval du nouveau conseil municipal pour utiliser le moulin à huile du village. Cette période révolutionnaire, n’empêcha pas ses affaires de fructifier. En 1810, il fait fonctionner deux usines à proximité du village et une fabrique dans Roussillon même.
Si l’ocre n’est plus exploitée sur la commune, son sentier des ocres attire des milliers de touristes.
À quelques centaines de mètres du cœur du village, côté sud-est, ne pas manquer le sentier des ocres (payant), dont les teintes vont du jaune au violet. Ce sentier aménagé, balisé et agrémenté de panonceaux didactiques permet de découvrir la flore particulière des collines d’ocres (yeuses, chênes blancs, genévriers…) ainsi que les étonnants paysages formés par les anciennes carrières : action de l’homme mais aussi de l’érosion sculptant ces aiguilles des fées au-dessus de la fameuse chaussée des géants.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roussillon (Vaucluse) de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »470″ disable= »map » headerlegend= »de Roussillon »]

Le lac du Salagou

[fancy_header3 variation= »steelblue »]Description du lac du Salagou[/fancy_header3]
[dropcap2 variation= »steelblue »]P[/dropcap2]rofond d’environ 40 mètres le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il est situé au centre du département de l’Hérault, sur la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l’Hérault.
Le lac a ennoyé une partie des communes de Clermont-l’Hérault à l’est, Liausson au sud, Octon à l’ouest, et Celles au nord. Le niveau de l’eau est à environ 140 m d’altitude. La surface du plan d’eau est d’environ 700 hectares, tandis que le volume du réservoir est égal à 102 millions de m3. Le lac est dominé par des monts et des plateaux culminant à 300 m à l’est et jusqu’à 407 m pour le Carels à l’ouest.
[dropcap2 variation= »steelblue »]L[/dropcap2]e projet de barrage fut lancé dans les années 1950, dans le but de créer une réserve d’eau qui favoriserait une diversification des cultures, comprenant le développement d’une production fruitière, la viticulture devenant surproductive. Secondairement, le barrage aurait pour but de régulariser les crues de l’Hérault.
Les travaux débutèrent en 1964 pour se prolonger jusqu’au début de 1969.
Alors qu’on pouvait penser, en 1968, qu’il faudrait des années pour que la cuvette de l’Escandorgue se remplisse, un seul très gros orage la combla à moitié en mars 1969. D’autres précipitations remplirent presque totalement la cuvette en quelques mois, donnant raison aux calculs des ingénieurs.
[div style= »text-align:right »]Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Lac du Salagou de Wikipédia en français (auteurs) [/div]
[nextgen_portfolio_list thumb= »medium » offset= »0″ showposts= »9″ pictures= »516,515,517,518″ disable= »map » headerlegend= »du lac du Salagou »]